Apatride – Les communautés Indienne et comorienne les plus concernées

http://www.matin.mg/?p=13159

Prévention et réduction de l’apatridie à Madagascar

La solution peut se trouver à un niveau politique et diplomatique entre le Gouvernement malgache et les communautés concernés. Mais pour faire face à ce fléau, le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (Unhcr), en partenariat avec Focus Development Association a lancé depuis Novembre 2014, une campagne visant à mettre fin à l’apatridie dans le monde dans  les dix ans, plus précisément  entre 2014 – 2024 qui comprend deux éléments : le Plan d’action global engendrant 10 actions telles que résoudre les situations majeures d’apatridie existantes, Faire en sorte qu’aucun enfant ne naisse apatride, accorder le statut de protection aux migrants apatrides et faciliter leur naturalisation, Délivrer des certificats de nationalité et autres documents attestant de la nationalité aux personnes qui ont le droit de recevoir de tels documents, Adhérer aux Conventions des Nations Unies relatives à l’apatridie, améliorer les données quantitatives et qualitatives sur les populations apatrides etc.… et une campagne médiatique avec une initiative dénommée : « Prévention et réduction de l’apatridie à Madagascar ».

En 2015, l’initiative comprend 2 principaux volets : Dissémination et application des dispositions des Conventions internationales et « Mieux vivre ensemble » entre les différentes composantes de la société malgache. Les sites concernés sont Antananarivo, Mahajanga et Toliara.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s